dimanche 8 septembre 2019

Avant que l'été ne s'achève

Il ne reste que quelques jours avant l'automne, et nous essayons toujours de profiter des jours chauds tant qu'il y en a. 

En août, nous avons fait notre chalet maintenant plus que traditionnel avec nos amis proches. Nous sommes retournés en Mauricie, proche d'où nous étions allés il y a 4 ans, mais cette fois, au bord de la rivière St Maurice.

C'était une très chouette expérience, comme à chaque fois, et la première fois que nous allions près d'une rivière. En terme de perspective, la rivière, c'est pas un petit ruisseau, c'est plus large que mon souvenir des fleuves belges.
Aussi, vu le peu de chaleur cette année (entre 11 et 14°c la nuit, et moins de 25 la journée), je ne me suis pas baignée beaucoup. Mon truc à moi, c'est la baignade au réveil.
Je me lève presque toujours avant tout le monde, aux alentours de 7h (pas le milieu de la nuit non plus XD), et à ce moment-là, la température dehors est bien fraîche. Fait que l'eau (qui doit être aux alentours de 18°c) a pas l'air si froide par contraste. Surtout le dernier jour, 11 degrés dehors, 18 (estimé) dans l'eau, je ne suis jamais rentrée aussi vite dedans.
Pour se réchauffer après, je fais un saut dans le jacuzzi, et tadaaaaa voilà un cycle de spa.

Pour m'y faire aller l'après-midi, c'est une autre paire de manche, avec le corps un peu chauffé par le soleil (mais pas assez pour souhaiter du froid intense), le contraste de température me rend frileuse et je ne saute pas le pas (ou plutôt le ponton ahah). Bon les mauvaises langues diront que de toute façon je suis frileuse tout le temps.

J'ai par contre malheureusement servi de snack aux moustiques le soir autour du feu, malgré mes multiples protections.Ils m'ont piqués sous ma chaussette et mon jeans. Ô Rage ô désespoir...

Au retour, nous sommes passés par St-Tite, et avons pu voir qu'À l'affut s'était agrandie, et constaté que leurs bières et bouffe sont toujours aussi bonnes.

Je vous mets quelques photos non-artistiquement prise par bibi.






dimanche 4 août 2019

Mes débuts au crochet mosaique


J'espère que tout le monde va bien et passe un bel été. Je suis toujours en train de crocheter et tricoter, et j'ai donc plusieurs en-cours et d'autres projets qui doivent être finalisés avant que je ne vous les montre un jour (un gilet au crochet à qui il ne manque que la fermeture, un châle au tricot (que je vais peut-être défaire car je ne suis que moyennement satisfaite du modèle), la première chaussette d'une paire au tricot, un gilet au tricot,...).

J'ai par contre tout de même fini une couverture pour mon chat (enfin plus une couverture pour l'accoudoir du fauteuil, sur lequel le chat se met). Bon, j'avoue, elle est finie depuis fin mai et j'ai eu la flemme de faire des photos.

J'avais acheté en janvier de la laine Bernat Blanket Pet bleue (celle-ci) et un autre type de fil chenille de Bernat dans un bleu clair, car je n'avais pas remarqué tout de suite que ce n'e'tait pas la même gamme.

Le type de fil a été immédiatement adopté par le chat, il se mettait systématiquement sur la couverture en cours quand je ne travaillais pas dessus, et il apprécie toujours de se mettre sur l'accoudoir du canapé sur laquelle je l'ai mise.

Pour en revenir au crochet mosaïque du titre, j'avais découvert l'an dernier le CAL ("crochet along")  Havana de Tinna Thorudottir Thorvaldar, que vous retrouverez sur Ravelry. Mon but ultime est de faire une couverture complète, mais avant cela, il fallait que j'apprenne la technique.

J'ai donc choisi un des motifs de la couverture complète, que j'ai fait à petite échelle. Ma couverture finie fait environ 65cm de chaque côté.

Petit bémol, mes deux fils étant de gammes différentes, le fil clair était beaucoup plus épais, ça ne m'a pas facilité la tâche. Je ne pense toutefois pas que le chat me tienne rigueur des inégalités dans les points.


de plus près

l'envers



en pleine utilisation

la première fois que j'avais essayé de prendre une photo
Avec le reste du fil, j'ai fait un vrai panier pour le chat, mais je dois encore acheter de quoi le rembourrer puis coudre les parties ensemble (ô joie). D'ici la fin de l'année, je devrais pouvoir vous montrer cela. :D

À bientôt pour d'autres aventures !

dimanche 26 mai 2019

Couverture crochetée pour bébé "the midwife"

Un autre couple dans mes amis va avoir un bébé dans les jours à venir. Je leur ai demandé quel était le thème de la chambre du bébé, histoire de ne pas venir avec quelque chose qui fait tâche.
Leur thème était donc la jungle. 
J'ai pensé arbre et appliques avec des animaux, mais ça prend pas mal de coutures, et je ne suis pas sûre que ç'aurait été très sécuritaire pour un bébé.

Donc, au final, j'ai jeté mon dévolu sur la couverture "The midwife" par Little Monkeys Crochet, qui s'est inspirée de celle dans la série Call the Midwife (je n'ai jamais vu cette série par contre).

Pour le fil, j'ai choisi le "Green Apple Super Saver Ombre Yarn" de Red Heart. Avec ses dégradés de vert, il était juste parfait pour le thème de la jungle. 100% acrylique, et la couverture finie est passée à la machine à laver sans problème.

J'ai dû faire les photos en vitesse le matin avant de partir travailler (la couverture ayant été finie la veille au soir + lessive), car je n'ai pas beaucoup d'occasion de croiser mes amis ces temps-ci et je voulais pouvoir leur remettre en mains propres.
La photo ne rend pas hommage aux différents verts, la partie claire est vraiment verte, et pas blanche.



mercredi 22 mai 2019

Une autre étole tissée

Je voulais vous montrer une étole bleue que j'ai faite, et puis il semblerait que j'ai oublié de la photographier avant de l'offrir.
La bleue (que je ne pourrai pas vous montrer) et celle-ci, sont faites dans la même collection de fil, "Shawl in a ball". Celle ci-dessous est dans le coloris "prisme".
Elle a des petits reflets brillants, qui la rendent très chic. Par ailleurs, c'est la seule sur laquelle j'ai torsadé les franges (un travail fatigant --' ).

Photos en 3 étapes: montage, début avant tissage, et finalement après lavage.






mardi 21 mai 2019

Fraisier Click & Grow, épisode 3

Épisode précédent ici.

J'ai finalement eu des fleurs qui sont apparues fin mars.J'ai dû jouer à l'abeille et essayer de les polliniser moi-même (j'ai fait ça avec un pinceau). Certaines des fleurs se sont justes fanées après, je pensais donc que c'était un échec.




Mais quelques temps plus tard, des petits cônes ont poussé. Enfin, un en particulier, y en a deux-trois autres mais qui restent toujours petits.




J'ai pu manger ma première fraise (et la seule pour le moment) la semaine dernière. 
Maintenant, j'attends qu'il fasse plus chaud dehors, et de trouver une astuce pour suspendre un pot, et je vais les replanter pour l'été, J'espère qu'avec des vraies insectes pollinisateurs, le résultat sera meilleur.

lundi 20 mai 2019

le lama sans drama !

Lorsque je suis tombée sur le llama no drama, j'ai tout de suite su que je voulais le faire. Je l'ai commencé en février, j'ai fini les parties en mars, je me suis décidée à l'assembler en avril, et j'ai pu l'offrir à mes amis début mai (officiellement pour le bébé, officieusement, je sais bien que c'est à son père que ça faisait le plus plaisir :D ).

Comme je suis une rebelle, je n'ai pas suivi tout le pattern, par exemple, pas de harnais pour cet animal, c'est un lama libre ! J'ai également modifié la couverture, je n'aimais pas les mailles coulée avec le fil doublé. Enfin, je n'ai pas fait la mèche de devant (à la base, je n'ai pas compris comment la faire, donc j'ai reporté cette étape en dernier, puis j'ai juste oublié... oupsie).
Cela ne change rien au résultat, il est super adorable et juste parfait pour être câliné.

La façon dont est faite la fourrure prend vraiment du temps, mais le résultat en vaut la peine, je trouve.





Excusez l'état du jardin, c'était avant que le printemps ne daigne s'installer.

mercredi 8 mai 2019

Écharpe hivernale tissée

C'est l'écharpe qui était aussi prévue pour Noël dernier, pour ma belle-sœur (et qui est lui a donc été offerte après Pâques hum hum). Je dois dire que de toutes celles que j'ai faites jusqu'à présent, celle-ci est l'une de mes préférées pour les couleurs.
Elle contient de la vraie laine et est donc plus chaude malgré sa légèreté. Par contre, niveau tissage, j'ai appris c'était quoi une laine sticky (collante) en la réalisant. :D
Comme le fil contient de la vraie laine animale, les fibres des fils verticaux et horizontaux s'accrochent entre elles lorsque l'on bat avec le peigne, et faut un peu se battre après pour les décoller des un des autres.

Pour celle-ci, j'ai fait des photos à différentes étapes

- Pendant le montage sur le métier à tisser (c'était avant d'avoir mon stand) :


- Pendant le tissage :



- Une fois finie, avant de couper les franges et avant le lavage : 


- Après lavage ( "wet finish") et finitions : 


 Pour ceux que ça intéresse, le fil c'est de Plassard, Mandala, couleur 25.



mardi 7 mai 2019

Visite de Luxembourg Ville !

J'étais déjà allée quelque fois au Luxembourg, mais souvent pendant l'hiver (pour les fêtes de fin d'année par exemple), et je n'avais jamais visité la ville.
C'est maintenant un fait du passé, puisqu'il y a deux semaines, sous un beau soleil et un magnifique ciel bleu, nous avons fait les touristes dans cette ville avec la famille de l'Homme.

Je dois dire que l'Homme m'avait toujours vendu la ville comme étant juste un amas de buildings de banques, mais en fait, y a quand même plus que cela.
Il y a beaucoup de styles architecturaux différents, et j'ai bien aimé notre visite. Par contre, niveau sympathie, c'est pas ça. Les gens comme dans les restos, par exemple, sont bien moins avenants que les gens au Québec. 

Il y a un parc à une entrée de la ville, avec de grosses lettres Luxembourg, où tous les visiteurs s'arrêtent prendre une photo.


Des statues de saltimbanques célèbres :


Une toute vieille maison médiévale avec une mini court intérieure :






La palais royal et deux de ses 4 gardes qui composent toute l'armée du pays (si l'on en croit la blague) :


Nous avons aussi fait le tour du gros rampart de la ville, et j'ai un peu photographié ce qu'il y avait autour :






Ici c'est une photo une fois arrivés en bas du rampart :


De retour en haut, près de l'endroit où l'on prend l'ascenseur pour descendre vers la ville basse si on ne veut pas marcher (on a fait les deux)



D'autres vues :








La ville vaut quand même la journée de découverte, je pense. Après, je n'irai pas y vivre non plus (voir remarque précédent sur l'absence de sympathie des gens) mais c'était agréable à voir.