vendredi 9 septembre 2011

Partir à Montréal - Part 3: le CSQ

Previously : part 1 -part 2

En calculant le pour et le contre d'une résidence permanente (RP) versus contrat de travail temporaire, le choix de la RP a été vite fait. Mais niveau paperasse immédiate, ça compliquait légèrement les choses et augmentait notre délais d'à peu près deux mois. C'était tout juste pour imaginer partir en octobre, nous avons visé novembre à la place.

Première chose de toute, le CSQ (le certificat de sélection du Québec). Nous avons été vite vite faire un passeport, nous avons récolté tous les documents demandés, et le 30 mai notre dossier était envoyé au bureau de Paris. (Pour rappel, l'entretien était le 17 mai, on n'a pas traîné).
Après à peu près un mois au détour d'un courrier, nous apprenons que la procédure avait changé le 1er juin, et qu'en fait les belges devait envoyer leur dossier à Bruxelles. D'ailleurs, c'est comme ça qu'on l'a appris, à Bruxelles, il ne prenne pas le paiement par visa, il faut faire un chèque très spécifique, en dollars canadiens mais pour une adresse belge, ce qui n'est pas faisable dans le système bancaire belge. Bref, j'ai passé la dame du bureau belge au banquier qui parlait en même temps à sa centrale, et cela a été résolu, une semaine après, j'avais mon chèque (et un peu moins de sous sur mon compte). On râlait quand même un peu que notre dossier ait fait Bruxelles-Paris-Bruxelles et ainsi perdu un mois, d'autant plus que la dame en charge du dossier s'en allait en discuter à Paris par la suite... Faut pas chercher à comprendre parfois. 

On reste un moment sans nouvelles. Pendant ce laps de temps, c'est l'employeur qui me contacte, j'ai quelques démarches de paperasse à effectuer auprès d'eux aussi. Bon, c'est déjà ça, ils m'attendent. Date d'entrée en fonction le 20 octobre ou le 17 novembre. Ce sera novembre on espère. Octobre est trop court pour poser un préavis de dernière minute, on a décidé de démissionner de nos emplois pour fin octobre. L'appart, on le garde jusque fin novembre (au cas où...).

Le 3 août, j'ai reçu la confirmation d'acceptation de mon CSQ. Le 4, je l'avais en main. J'ai reçu un chouette petit guide dans un style check-list avec le papier. Il contient aussi des numéros de téléphone, des conseils, des adresses... Bon là je n'en ai lu que la moitié (oups).



Maintenant, on pouvait s'attaquer à l'autre gros morceau de démarche pour l'immigration du Canada...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos petits mots me font toujours plaisir!