mercredi 13 novembre 2013

Et si je vous racontais Los Angeles ? Partie 2 - Downtown LA

Voici la suite de notre séjour à Los Angeles. Pour (re)lire le début du séjour cliquez ici.

Le lundi donc, nous décidâmes de nous rendre au centre-ville de Los Angeles, aka  Downtown LA, afin de découvrir ensemble, de jour, cette partie de la ville. Comme je le disais dans mon article précédent, il n'a pas fait ben ben chaud ce jour-là, ce qui me fit craindre pour les 3 prochaines journées que j'allais devoir passer seule dans cette grande ville qui ne m'inspirait pas vraiment. Pour vous mettre en contexte, l'Homme avait des choses à faire pour le travail, c'est pourquoi nous étions à Downtown LA jusqu'au jeudi.


Photo issue du site de l'hôtel, parce que mes photos sont terribles :-( (http://www.millenniumhotels.com/usa/millenniumbiltmorelosangeles/)

Commençons par le commencement: quand le taxi nous dépose devant notre hôtel, et que ne pénétrons à l'intérieur de celui-ci, tout ce qui a pu sortir de notre bouche était "waaaaaw", avec des petites étoiles plein les yeux. Nous étions en effet logés dans le très célèbre Millenium Biltmore Hotel. Le style architecturale, les finitions, la décoration et les meubles étaient juste magnifiques. Vous pouvez en lire un peu plus ici sur cet hôtel.
The Rendez-vous Court, hôtel Biltmore
The Rendez-vous Court, hôtel Biltmore
une des salles de fête du Biltmore
Le lobby du Biltmore
Le lobby du Biltmore
une autre salle de fête du Biltmore
Par la suite. nous nous promenâmes dans les rues de la ville. Repérage des magasins où je voulais me rendre le lendemain (vu que j'aurais plein de temps à tuer), dont le Macy's,  puis marche jusqu'à l'endroit où l'Homme devait aller le lendemain, passage dans le Fashion District (meeh, bof bof, j'ai du ne pas comprendre quelque chose quand on y était). Par la suite, nous sommes remontés au nord, en prenant soin d'éviter Skid Row, quartier peu fréquentable parait-il.

Nous faisons un détour pour grimper sur le toit du Standard Hotel, qui permet aux gens qui ne sont pas de l'hotel de venir profiter gratuitement en semaine (moyennant consommation) de leur piscine extérieure. 
la piscine du Standard
Le Biergarten sur le toit du Standard
vue depuis le Standard
Nous sommes aller voir le Bradbury Building, que nous venions de (re)voir dans le film Blade Runner.
L'intérieur du Bradbury Building
Nous continuâmes notre route jusqu'au City Hall, au sommet duquel nous avons pu monter (non sans couinements et vertige pour ma part une fois sur la terrasse en haut). Pour information, c'est gratuit, il faut juste présenter son passeport et passer dans le détecteur de métaux.
The City Hall
Le signe Hollywood, visible depuis le sommet du City Hall
Initialement, nous avions prévu de continuer notre route jusqu'à Chinatown et Little Tokyo (avec le but de manger là-bas et aussi de faire un détour pour goûter les pâtisseries de Mikawaya).
Sauf que la journée avançant, le soleil se couchant ultra tôt du coup (17h30), nous craignions un peu de nous retrouver dans des rues que nous ne connaissions pas, dans le noir. 
Parce qu'autant Santa Monica transpirait la quiétude, autant ici je n'étais pas à l'aise. Le nombre élevé de sans-abris, les gens à l'aspect douteux, la pensée que n'importe quel idiot pouvait avoir une arme sur lui ne m'ont pas aidée à me détendre une seconde... Après la fusillade du vendredi, il était un peu difficile de relativiser, de se dire que ça ne nous arriverait pas à nous.
Bref, nous décidons d'aller dans "el Pueblo de Los Angeles", le village étant à l'origine de la ville. La magnifique petite rue (Olivera Street) avec ses étales et la reconstitution de la plus ancienne maison de Los Angeles nous transportent dans un environnement beaucoup plus chaleureux.
La plus vieille église de el Pueblo de Los Angeles
La ruelle piétonne, Olivera Street
el Pueblo de Los Angeles
Nous finissons notre promenade par la gare, Los Angeles Union Station, où nous reprenons le métro vers notre hôtel (2 stations). Le ticket de transport coûte 1 dollar, plus 1 dollar pour la carte magnétique rechargeable.  La gare est vraiment jolie, dans un style mexicain. Le métro était propre. 
Los Angeles Union Station
À la sortie du métro, au Pershing Square, nous tombons sur une é-nor-me coquerelle. Genre yeuk, et pas qu'un peu. 

De retour à l’hôtel Biltmore, nous en profitons pour l'explorer un peu plus. Il y a une piscine intérieure, des salles de bal (ou de conférence, c'est selon), une bijouterie, plusieurs restaurant. Nous mangeons dans le restaurant asiatique adjacent à l’hôtel.

Le lendemain, je m'en vais donc à la découverte du Macy's, qui est déjà en mode ambiance de Noël. N'ayant pas apprécié les contacts que j'ai eu avec les gens bizarres en cours de route (genre me prendre des remarques d'un espèce de clodo), il ne me restait qu'une option pour ne pas déprimer seule dans notre magnifique chambre d'hôtel: le toit du Standard. Avec un temps magnifique et une température plus que clémente, me voilà bien vite en maillot, tartinée de crème solaire, à siroter un cocktail au bord de la piscine.

la piscine du Standard
Le soir, nous sommes aller manger au Perch, un restaurant de style français, au sommet d'un immeuble. La nourriture y était bonne, par contre, vous vous en douterez c'était tout de suite un peu plus dispendieux, mais yolo vous dirons les jeunes-cools.
Le lendemain, ma journée se passa à nouveau au bord de la piscine, un petit 28° et juste le goût du cocktail qui varie. Au soir, nous sommes allés manger au Takami Sushi & Robata Restaurant, un excellent restaurant à sushis comme son nom l'indique, au 21ème étage d'un immeuble, en terrasse.
Le Standard vu depuis le Takami
Vue depuis le Takami
Jeudi, notre dernier jour à Downtown, nous sommes bien obligés de check-outer du Biltmore. Invariablement, j'occupe ma journée sur le toit du Standard, ce qui me laisse le temps de finir mon roman, juste à l'heure où nous nous retrouvons pour le départ vers Anaheim, et surtout Disneyland, dernière destination de notre voyage dont je vous parlerai prochainement.



2 commentaires:

  1. Purée l'hôtel, c'est la grande classe! Et oh, merci pour la carte au fait, j'adore en recevoir!! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas de quoi :-D faut que j'avoue que je vous avais prévu une autre carte avec un jeu de mot (life is a beach) et des Mickey sur coucher de soleil, mais j'ai pas fait gaffe en mettant les adresses (avant de rédiger les cartes) et je l'ai adressée à Mamy (de Bruxelles)... du coup elle recevra une carte un peu WTF :-p

      Supprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir!