samedi 28 décembre 2013

Housses pour Nintendo 3DS

Hey, vous aurez remarqué que ce titre est au pluriel ? Ce n'est pas une mais deux housses que j'ai réalisées au crochet pour tenir au chaud aux 3DS durant le froid de l'hiver. Puis surtout, c'est parce que en les mettant dans le sac à main, avec les clefs, j'avais peur que ma console soit griffée.

J'ai fait une housse Dr Who (série géniale soit dit en passant, je vous la conseille) pour moi-même, et une plus sobre pour une amie, avec un flocon de neige pour l'orner, c'est de saison. 
Tout est fait sans pattern, à l'exception du flocon, je ne me rappelle plus où je l'avais trouvé par contre. Mea culpa. Les deux premières photos sont de moi, la troisième est de mon amie.




Bonne fin d'année !

mercredi 4 décembre 2013

Amigurumi Applejack

La voilà, la dernière des 6 héroïnes principales de My Little Pony, Applejack. Pour la terminer, je me suis encouragée avec les doubles épisodes ("un mariage à Canterlot" et "le royaume de Cristal") ainsi que le final de la saison 3. 
unique photo réussie sans le flash

edit: ajout de cette photo "Applejack conparativement au chat"

Bon bon, donc Applejack nous disions (avant que je ne m'égare en commençant à vous parler de Princesse Cadence qui sera probablement ma prochaine parce qu'elle est trop cool), je l'ai faite super grande, avec un fil Bernat je crois (j'avais gardé l'étiquette pour donner les références pour une fois, et je l'ai perdu, honte sur moi.) On pourra aussi en déduire que j'ai un problème de rangement, ça ne serait pas faux. 
J'en reviens à mon amigurumi, Applejack est réalisée avec un crochet 5 dans une couleur miel je crois. C'était extrêmement difficile de lui trouver une couleur de fil adéquate pour ne pas avoir du orange frappant ou une couleur à l'inverse trop pâle.
En bonus dans cet article, la sélection de mes moins pires meilleures photos. Tadaaaaaa. (j'avais demandé au chat sa participation comme mannequin, mais il a dit miaou et m'a ignorée).

sans son chapeau
pour comparer sa taille à l'écran (32")





C'est tout pour aujourd'hui :-) 
Passez une bonne semaine !


jeudi 28 novembre 2013

Écharpe irlandandaise au crochet

La fin d'année, c'est un peu la saison des anniversaires dans ma famille. Et bon, dans la vie, faut profiter de ce à quoi on est bon. Donc, j'ai réalisé une écharpe pour ma Maman. Le pattern, qui est assez facile, vient de Lion Brand (clic).
Ayant eu un fil différent sous la main que celui recommandé dans le pattern, et pas assez pour le doubler, je l'ai réalisée avec un crochet 7mm. Si c'était à recommencer j'utiliserais sûrement un fil doublé, parce que j'aime bien le rendu sur la photo d'origine du projet, comme si c'était arrondi.

Voici mes chef-d’œuvres photographiques, comme d'habitude. À force, vous devez être habitués à la haute réussite de mes photos... Yoshi a même accepté de poser pour l'occasion ;-)





Bonne fin de semaine !

mardi 26 novembre 2013

Amigurumi Unicorn from "Despicable me".

Pour les 18 ans de mon petiot de frère (ça grandit vite ces petits choses-là), je lui ai réalisé la Fluffy Unicorn de Despicable Me (Moi, moche et méchant).


J'ai pu utiliser la laine blanche épaisse et rose pâle qui me restaient de ma couverture, plus de la laine rose  vif toute douce achetée récemment (dont j'ai bien entendu perdu les références). Pour la crinière et la queue, j'ai simplement divisé le fil pour avoir toutes les petites fibres qui donnent l'aspect poils fins.

Le pattern vient de là.

It's so fluffy!
J'avais fait plein de photos (même pas trop floue) pour l'occasion, soyons fous, je vous les montre toutes !










Bonne semaine à tous !

lundi 18 novembre 2013

Amigurumi Sackboy

J'ai récidivé un amigurumi Sackboy, en suivant le pattern gratuit de Nerdigurumi, avec la différence que je voulais la bouche ouverte.
Pour y arriver, rien de bien compliqué, à hauteur du rang où on désire la bouche, il suffit de faire un certain nombre de maille en l'air à la place des mailles serrées puis de continuer les rangs en spirale, l'air de rien. Je crois que j'avais compté la moitié du nombre de mailles moins 2. (Diantre, vous suivez?) Et donc, pour l'intérieur de la bouche, vous remplissez par un disque (en noir ici) qui a un nombre de maille du dernier rang équivalent à deux fois votre nombre de maille en l'air, vous le pliez en deux, le placez dans l'ouverture et cousez chaque moitié à chacune des "lèvres".
Je crois que c'était horriblement pas clair :-D

Bref, voici un aperçu. J'ai bien évidemment oublié de faire des photos avant de l'offrir...

Sur cette deuxième photo, on  peut voir que quand on lui ferme la bouche, il râle, comme sur l'exemple :-D



Pour rappel, le premier que j'avais réalisé sans pattern, c'est ici.


vendredi 15 novembre 2013

Et si je vous racontais Los Angeles ? Partie 3 - Disneyland, Anaheim

Pour connaître tout ce qui précédait ces derniers jours de vacances, c'est ici puis .

Lorsque nous quittons le Millennium Biltmore jeudi après-midi, un tournage de film y commençait. Uhuh. Nous n’apparaîtrons pas cependant dans ce film dont j'ai de toute façon oublié le nom.
Bref, nous choisissons un itinéraire très discutable, pour prendre la navette Disneyland Resort Express vers Anaheim depuis l'aéroport. Le coût est modéré par rapport à un taxi : ici, 36$ aller-retour/pers, comparé à un taxi, minimum 110$ si y a pas d'embouteillages et avant pourboire... Un chauffeur nous parlait qu'il négociait le trajet à 140$ (genre plus cher que l'entrée du parc donc...)
Bref, nous avons été bien évidemment pris dans les embouteillages, parce que il y a toujours du monde sur la route à LA.
Re-bref, on arrive à "l'hôtel Ménage", et profitons de leur piscine extérieure chauffée pour faire un plongeon dedans. La piscine a beau être chauffée, l'air ne l'est pas, et  par 15 degrés tout mouillé en maillot, ça caille. 

D'ailleurs, je n'en ai pas parlé précédemment, mais les températures varient beaucoup en une journée : on atteint facilement le 20-25 degrés l'après-midi, mais la nuit la température redescend jusqu'à 12 degrés. Faut parfois prévoir un pull pour tôt le matin et pour le soir une fois le soleil couché.


Nous voilà le lendemain matin (vendredi donc, si vous suivez), et à 8h30, après un buffet pour le brunch, nous voilà à attendre une navette de l'ART (Anaheim Resort Transport) qui nous emmène tout droit à Disneyland en 5 minutes (youbibiiii).
Nous décidons de visiter en premier le Disneyland Parc, équivalent du Magic Kingdom des autres parcs, se disant que d'y aller un jour en semaine sera moins rempli de monde que le samedi. Bon choix d'ailleurs.



Ce parc comporte plusieurs différences par rapport à ceux d'Orlando et de Paris : notamment, il y a la Toontown, directement inspirée de Roger Rabbit, mais aussi le Square de la Nouvelle Orléans. J'ai pu faire d'autres attractions que je n'avais jamais faites ailleurs. comme un ride Alice in Wonderland, un tour en sous-marin à la recherche de Nemo (le sous-marins se déplace dans l'eau!).


Et parce qu'il faut que je vous en parle, le château, il est tout petit ! On ne le voit pas si on est ailleurs dans le parc :-D


Certaines attractions ont été adaptée pour Noël, comme le Manoir Hanté, qui présente l'histoire de l'Étrange Noël de Monsieur Jack, et l'attraction "it's a small world".


Nous avons vu au soir le film "Captain EO".
J'ai l'impression qu'il y avait plus de petits rides dans ce parc et peut-être moins de spectacle qu'à Orlando, mais c'est peut-être juste une impression, car nous avons manqué les princesses qui racontent leurs histoires et une autre scène que j'ai aucune idée de ce qu'il y avait, au Big Thunder Ranch.
Hors spectacle compris dans les attractions, nous avons vu au Fantasyland Theatre un spectacle musical "Mickey and the magical Map", dans les rues, la parade (filmée pour l'occasion pour être diffusée le 25 décembre sur ABC family) mais également le spectacle sur l'eau Fantasmic, que nous avions vu aussi l'an dernier au parc Hollywood de Disneyworld.











Un feu d'artifice avait également lieu juste après la fin du spectacle Fantasmic.
Nous sommes rentrés au moyen du mono-rail qui nous a amenés à Disney Downtown (à l'extérieur du parc, donc), d'où nous avons rejoins la navette de l'ART et retour à l hôtel.

Samedi, notre dernière journée sur place, nous sommes allés au Disney California Adventure. Ce parc s'apparente un peu plus au Disney Hollywood Studio, mais pas que. En fait, je m'attendais à ce qu'il y ait là toute une expo sur la création du parc Disneyland (en 1955), ce genre de choses, mais absolument pas. 



Ici, il y a plusieurs roller coasters (ultra yeuuuk), mais sinon plein d'attractions inspirées des productions de Pixar. Le parc est séparé en quartier, avec notamment une partie Monster inc et Monster University, une partie sur Cars et une autre sur A Bug's life. Il y a une attraction sur la Petite Sirène (wouhou), une descente sur des rapides qui mouille dans le Grizzli Peak (partie du parc qui contenait quelques références au film "Up"(Là-Haut), d'ailleurs. 
J'ai vraiment aimé le Soarin'over California, j'avais regretté que nous n'ayons pas eu l'occasion de le faire l'an dernier, et c'est résolu.
Il y a le Bakery Tour, que je conseille vraiment, qui explique par des vidéos mais aussi en voyant les locaux comment est créé le pain au levain. Nous avons mangé à cet endroit-là une soupe servie directement dans un de ces fameux pain.
Sur le Pier, l'attraction Toy Story, qui est celle pour laquelle nous avons fait le plus de file, est vraiment über géniale.
Il y a une attraction que nous n'avons pas eu l'occasion de faire, la Radiator Spring Race, car nous n'avions pas pris nos billets fastpass tout de suite au matin et quand nous sommes revenus à la borne, tous les billets étaient épuisés (et 1h30 de fil sur place, non merci).
Nous avons vu le spectacle musical Aladdin et la parade Pixar. 


Nous étions supposé rester jusqu'au soir parce qu'il y avait un spectacle sur l'eau dont je ne me rappelle pas du titre, mais c'était à 21h45, et nous étions trop morts pour attendre jusque là, surtout après avoir déjà fini le tour du parc... Une petite promenade dans Downtown Disney plus tard, nous sommes rentrés nous préparer pour reprendre notre avion du lendemain méga à l'aube.

Oh et pour l'anecdote, dans notre avion du retour, plutôt vers la fin du vol, il y a eu un passager qui s'est senti mal, du coup appel au haut-parleur pour savoir s'il y avait un docteur en médecine (je suppose qu'un paléontologue ça ne les aurait pas aidés) et zoup à notre atterrissage on pouvait pas descendre tout de suite parce qu'on devant attendre que l'équipe médicale l'évacue. Voilà voilà. :-D

Les vacances sont finies, vous pouvez reprendre une activité normale... Bonne fin de semaine !

mercredi 13 novembre 2013

Et si je vous racontais Los Angeles ? Partie 2 - Downtown LA

Voici la suite de notre séjour à Los Angeles. Pour (re)lire le début du séjour cliquez ici.

Le lundi donc, nous décidâmes de nous rendre au centre-ville de Los Angeles, aka  Downtown LA, afin de découvrir ensemble, de jour, cette partie de la ville. Comme je le disais dans mon article précédent, il n'a pas fait ben ben chaud ce jour-là, ce qui me fit craindre pour les 3 prochaines journées que j'allais devoir passer seule dans cette grande ville qui ne m'inspirait pas vraiment. Pour vous mettre en contexte, l'Homme avait des choses à faire pour le travail, c'est pourquoi nous étions à Downtown LA jusqu'au jeudi.


Photo issue du site de l'hôtel, parce que mes photos sont terribles :-( (http://www.millenniumhotels.com/usa/millenniumbiltmorelosangeles/)

Commençons par le commencement: quand le taxi nous dépose devant notre hôtel, et que ne pénétrons à l'intérieur de celui-ci, tout ce qui a pu sortir de notre bouche était "waaaaaw", avec des petites étoiles plein les yeux. Nous étions en effet logés dans le très célèbre Millenium Biltmore Hotel. Le style architecturale, les finitions, la décoration et les meubles étaient juste magnifiques. Vous pouvez en lire un peu plus ici sur cet hôtel.
The Rendez-vous Court, hôtel Biltmore
The Rendez-vous Court, hôtel Biltmore
une des salles de fête du Biltmore
Le lobby du Biltmore
Le lobby du Biltmore
une autre salle de fête du Biltmore
Par la suite. nous nous promenâmes dans les rues de la ville. Repérage des magasins où je voulais me rendre le lendemain (vu que j'aurais plein de temps à tuer), dont le Macy's,  puis marche jusqu'à l'endroit où l'Homme devait aller le lendemain, passage dans le Fashion District (meeh, bof bof, j'ai du ne pas comprendre quelque chose quand on y était). Par la suite, nous sommes remontés au nord, en prenant soin d'éviter Skid Row, quartier peu fréquentable parait-il.

Nous faisons un détour pour grimper sur le toit du Standard Hotel, qui permet aux gens qui ne sont pas de l'hotel de venir profiter gratuitement en semaine (moyennant consommation) de leur piscine extérieure. 
la piscine du Standard
Le Biergarten sur le toit du Standard
vue depuis le Standard
Nous sommes aller voir le Bradbury Building, que nous venions de (re)voir dans le film Blade Runner.
L'intérieur du Bradbury Building
Nous continuâmes notre route jusqu'au City Hall, au sommet duquel nous avons pu monter (non sans couinements et vertige pour ma part une fois sur la terrasse en haut). Pour information, c'est gratuit, il faut juste présenter son passeport et passer dans le détecteur de métaux.
The City Hall
Le signe Hollywood, visible depuis le sommet du City Hall
Initialement, nous avions prévu de continuer notre route jusqu'à Chinatown et Little Tokyo (avec le but de manger là-bas et aussi de faire un détour pour goûter les pâtisseries de Mikawaya).
Sauf que la journée avançant, le soleil se couchant ultra tôt du coup (17h30), nous craignions un peu de nous retrouver dans des rues que nous ne connaissions pas, dans le noir. 
Parce qu'autant Santa Monica transpirait la quiétude, autant ici je n'étais pas à l'aise. Le nombre élevé de sans-abris, les gens à l'aspect douteux, la pensée que n'importe quel idiot pouvait avoir une arme sur lui ne m'ont pas aidée à me détendre une seconde... Après la fusillade du vendredi, il était un peu difficile de relativiser, de se dire que ça ne nous arriverait pas à nous.
Bref, nous décidons d'aller dans "el Pueblo de Los Angeles", le village étant à l'origine de la ville. La magnifique petite rue (Olivera Street) avec ses étales et la reconstitution de la plus ancienne maison de Los Angeles nous transportent dans un environnement beaucoup plus chaleureux.
La plus vieille église de el Pueblo de Los Angeles
La ruelle piétonne, Olivera Street
el Pueblo de Los Angeles
Nous finissons notre promenade par la gare, Los Angeles Union Station, où nous reprenons le métro vers notre hôtel (2 stations). Le ticket de transport coûte 1 dollar, plus 1 dollar pour la carte magnétique rechargeable.  La gare est vraiment jolie, dans un style mexicain. Le métro était propre. 
Los Angeles Union Station
À la sortie du métro, au Pershing Square, nous tombons sur une é-nor-me coquerelle. Genre yeuk, et pas qu'un peu. 

De retour à l’hôtel Biltmore, nous en profitons pour l'explorer un peu plus. Il y a une piscine intérieure, des salles de bal (ou de conférence, c'est selon), une bijouterie, plusieurs restaurant. Nous mangeons dans le restaurant asiatique adjacent à l’hôtel.

Le lendemain, je m'en vais donc à la découverte du Macy's, qui est déjà en mode ambiance de Noël. N'ayant pas apprécié les contacts que j'ai eu avec les gens bizarres en cours de route (genre me prendre des remarques d'un espèce de clodo), il ne me restait qu'une option pour ne pas déprimer seule dans notre magnifique chambre d'hôtel: le toit du Standard. Avec un temps magnifique et une température plus que clémente, me voilà bien vite en maillot, tartinée de crème solaire, à siroter un cocktail au bord de la piscine.

la piscine du Standard
Le soir, nous sommes aller manger au Perch, un restaurant de style français, au sommet d'un immeuble. La nourriture y était bonne, par contre, vous vous en douterez c'était tout de suite un peu plus dispendieux, mais yolo vous dirons les jeunes-cools.
Le lendemain, ma journée se passa à nouveau au bord de la piscine, un petit 28° et juste le goût du cocktail qui varie. Au soir, nous sommes allés manger au Takami Sushi & Robata Restaurant, un excellent restaurant à sushis comme son nom l'indique, au 21ème étage d'un immeuble, en terrasse.
Le Standard vu depuis le Takami
Vue depuis le Takami
Jeudi, notre dernier jour à Downtown, nous sommes bien obligés de check-outer du Biltmore. Invariablement, j'occupe ma journée sur le toit du Standard, ce qui me laisse le temps de finir mon roman, juste à l'heure où nous nous retrouvons pour le départ vers Anaheim, et surtout Disneyland, dernière destination de notre voyage dont je vous parlerai prochainement.